DIY COSMETIQUE / VISAGE

Ma routine visage : le layering en 3 minutes top chrono !

Le layering est une méthode japonaise qui consiste à se démaquiller en plusieurs étapes en finissant avec un soin hydratant. Elle se présente comme suit : démaquillage, nettoyage, lotion/tonique, soin.

layering-3

J’ai essayé toutes sortes de techniques et ma peau a clairement adopté cette méthode. Grâce au layering, j’ai vu de réels changements : atténuation des grains de millium, pores resserrés, peau moins grasse, moins d’imperfections (comédons, rougeurs), teint plus frais. Bref, que du positif !
(Notez qu’ici j’ai eu des résultats en utilisant les produits les plus simples et naturels. En effet, je réagis aux crèmes toutes faites, toniques à base d’alcool…)

layering-4

– Première étape : démaquillage (soir)

Tous les soirs, je veille à correctement me démaquiller, même si je ne me maquille pas ! En effet, la pollution, la sueur, le maquillage s’incrusteront et formeront des imperfections si vous ne prenez pas la peine de les retirer.
Dans la paume de ma main, j’applique quelques gouttes d’huile végétale que je frotte entre mes mains et applique ensuite sur tout le visage en massant. Le but ? Ressembler à un panda ! J’utilise l’huile végétale de Jojoba car mes yeux la supporte très bien.
Ensuite, je passe sous l’eau un coton réutilisable, l’essore et le passe sur mon visage pour retirer toute la crasse.

layering-5

– Deuxième étape : nettoyage (soir)
Le soir, après le démaquillage à l’huile, rien de tel qu’un bon nettoyage au savon saponifié à froid pour une peau parfaitement propre et fraîche.
Ici, je ne vous parle pas d’un savon classique, trop alcalin, qui agresse la peau en retirant son film protecteur (film hydrolipidique). On en retrouve dans plusieurs nettoyants visage. Préférez plutôt des nettoyants sans savon ou un savon saponifié à froid. Ce dernier est un savon qui a conservé sa part de glycérine et est surgras, laissant un film protecteur et n’asséchant pas la peau.
Au début, je l’utilisais également le matin, mais désormais, je rafraichit uniquement à l’eau clair pour ne pas retirer le film hydrolipidique qui s’est formé la nuit.

layering-6

– Troisième étape : lotion/tonique (matin et soir) :

Une fois ma peau bien propre et sèche, j’applique une eau florale (ou hydrolat) sur le visage. J’opte toujours pour des hydrolats en spray, faciles à appliquer en fermant simplement les yeux et en aspergeant partout. Je sèche la peau en tapotant doucement avec un autre coton réutilisable.
L’avantage des eaux florales est de retirer le calcaire (souvent présent dans l’eau) et d’éviter les tiraillements. De plus, ces eaux (très faiblement dosées en huiles essentielles) apportent les bienfaits de la plante.
Pour ma peau grasse et sensible, mes préférés sont les hydrolats au thym, menthe poivrée, fleur d’oranger, bleuet, camomille… Pour le moment, j’utilise celle à la menthe poivrée.
Évitez donc les lotions/toniques riches en alcool (allergisant) et autres produits chimiques. Ici, vous avez un produit naturel à la composition plus que banale (mais intéressante !) pour le même résultat !

layering-7

– Quatrième étape : soins (matin et soir) :

Voilà, votre peau est propre et prête à recevoir les soins dont elle a besoin. Depuis un an, j’ai décidé de laisser tomber les soins contours des yeux/sérum/crème de jour/crème de nuit qui poussent à surconsommer, pour un produit tout-en-1.
A la base, j’appliquais simplement 3 gouttes de gel d’Aloe Vera et 1 goutte d’huile végétale de jojoba dans la paume de ma main, que je massais partout sur le visage/cou/décolleté.
Sinon, vous pouvez directement créer votre oléogel dans un flacon pompe.

Recette pour 15 ml d’oléogel *, à conserver 3 mois à l’abris de la lumière/chaleur/humidité
* 12 ml de gel d’aloe vera
* 2 ml d’huile végétale de votre choix (j’adore celle à la carotte pour le côté bonne mine)
* facultatif : 4 gouttes d’huile essentielle au choix selon le type de peau (ici, géranium rosat).

stériliser le matériel à l’aide d’alcool
> verser le gel et l’huile dans le flacon vide à l’aide d’une seringue graduée.
> rajouter l’huile essentielle
> fermer correctement le flacon et le secouer vivement.

Et voilà, c’est tout ! Alors oui, lu comme ça, ça parait long. Mais en temps réel, ça vous prend grand maximum 2/3 minutes. Oui oui oui !

Et qu’on se le dise franchement, ma peau est en meilleure santé depuis que j’ai opté pour ces produits basiques, aux compos clean et simples ! En plus, ça vous coûtera réellement moins cher que d’acheter des produits tout-faits, proposant de larges gammes de produits totalement superflus ! Et comme je ne cesse de le répéter, le gel d’aloe vera et les huiles végétales sont  multifonctionnels !

Alors, qu’attendez-vous pour passer au naturel ? Votre peau, la planète, votre porte-feuille et les animaux vous diront merci 🙂

Belle journée,
Joy

Commentaires

3 mars 2017 à 20:04

L’oleo gel me tente bien, j’adore mélanger huile + aloe vera 🙂

Des bisous



12 février 2017 à 13:42

Tellement d’accord! La meilleure technique que j’ai testé et que ma peau préfère 🙂



Laisse un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :