CORPS / DIY COSMETIQUE

NO BRA et gros lolos ? Oui, c’est compatible !

Depuis ma jeune adolescence et l’apparition de ma poitrine, on m’a toujours appris qu’une femme devait porter un soutien-gorge. Soi disant c’est « plus esthétique », « moins choquant », « meilleur pour ton dos », « meilleur pour le maintien de ta poitrine »… Bref, depuis l’âge de 10 ans environ, et ce jusqu’à mes 22 ans, je n’ai cessé d’en porter, même lorsque je restais chez moi. A savoir, j’ai toujours détesté en porter tellement ce n’est pas confortable, onéreux et je galérais à trouver un BON soutien à ma taille.

En 2014, j’ai commencé le sport en salle et j’achetais mes premières brassières de sport. La révélation ! Non seulement je n’étais plus blessée à cause des armatures, mais je respirais mieux, je ne devais plus remettre sans cesse mes bretelles sur les épaules, j’ai ressenti une baisse de mes maux de dos… Bref, tout doucement, je remplaçais mes inconfortables soutiens-gorge par la légèreté des brassières.

Depuis deux ans, j’ai totalement cessé de porter de soutiens-gorge ! Au boulot/en sorties, c’était brassière, mais sinon, fini de porter quoi que ce soit à la maison (même habillée, je restais seins libres). Au début, j’ai ressenti quelques légères douleurs en marchant sans soutien (je fais un bonnet D/E selon la marque). Mais petit à petit, je me suis rendue compte que ces douleurs ont totalement disparues et que je pouvais même courir dans les escaliers sans avoir à tenir mes seins ! VICTOIRE !

Depuis un an, je suis fière de dire que j’ose désormais sortir dehors sans rien porter sous mes vêtements. Et quel sentiment de liberté ! En questionnant discrètement famille et collègues, ceux-ci m’ont avoué n’avoir pas vu de différence ! Ce fût même un drôle de sujet de conversation avec mes collègues qui voulaient tout savoir.

1. Inconvénients du port d’un soutien-gorge

  • Bien qu’on nous fasse croire que le soutien-gorge est indispensable pour avoir un bon maintien, cela n’est pas correct ! En effet, mes maux de dos ont pratiquement disparu depuis que je n’en porte plus et je me tiens plus droite.
  • Non, ne pas porter de soutiens-gorge ne fait pas plus pendre les seins. AU CONTRAIRE ! Avec un soutien, on empêche aux ligaments de la poitrine de faire leur job. Sans soutien, cela force aux muscles et ligaments à travailler. Depuis que je n’en porte plus, ma poitrine est plus haute, plus ferme et bouge moins !
  • Les armatures d’un soutien bloquent la circulation lymphatique, pouvant provoquer kystes et possible tumeur.
    (En très gros résumé, la lymphe est un liquide du corps humain ayant un rôle important dans le système immunitaire).

2. Avantages du No Bra

  • Comme cité ci-dessus, meilleur maintien et diminution des maux de dos
  • Poitrine plus ferme et plus haute
  • Meilleure respiration
  • Meilleure circulation sanguine (et lymphatique)
  • CONFORT ABSOLU TOUT AU LONG DE LA JOURNÉE
  • Peau moins étouffée et plus lisse
  • Disparition de rougeurs
  • Contre la sexualisation qui veut qu’une femme doit cacher ses seins sinon c’est suggestif/vulgaire
  • Économique
  • On peut enfin porter des tops à fines brides ou des dos nus joliment !

3. Comment passer au No Bra tout en douceur

  • Commencez par bannir le soutien à la maison et surtout, NE PAS DORMIR AVEC.
  • Remplacez vos soutiens par des brassières ou bralettes (jolies brassières sans armatures en dentelle toute fine).
    Vous allez remarquer très vite que vous ne supporterez plus porter un soutien serrant, oppressant
  • Faites des exercices de musculation du dos à la maison (on en trouve facilement sur le net). Perso, la natation et le yoga m’aident beaucoup !
  • Observez votre poitrine dans un miroir, touchez là. Vous verrez la différence par rapport à avant.

4. Sauter le pas du No Bra dehors

  • En hiver, sous les pulls, portez des débardeurs en coton qui sont justes au corps et confortables. Cela permet d’éviter totalement l’effet « seins qui gigotent dans tous les sens ». Point ultra pratique pour les gros bonnets !
  • Porter des hauts foncés, à motifs, à volants permet de dissimuler les tétons qui pointent si cela vous gêne. Pensez aussi aux accessoires qui camouflent (colliers, foulards etc).
  • Si malgré le point ci-dessus, vous êtes toujours gênée, il existe en magasins spécialisés du scotch/ des pads cache-tétons.
  • Entourez vous de personnes bienveillantes. J’ai attendu quelques jours avant de demander « vois-tu quelque chose qui a changé à ce niveau-ci ? » et j’ai toujours eu comme réponse « Non, pourquoi? ». Comme quoi, le regard des autres est bien plus présent dans la tête qu’en réalité !
  • En cas de gêne, de doute, gardez en tête que vous le faites pour votre santé et votre confort.
  • Pour le sport, certaines oseront le faire sans rien. Perso, j’ai toujours mes brassières de sport pour mes séances.
  • Masser sa poitrine à l’aide d’un sérum raffermissant pour le buste., Voici ma recette ci-dessous !

5. Recette DIY Sérum « Joli Buste »

Dans un flacon de 40ml, à conserver à l’abri de la chaleur et de la lumière :
A utiliser tous les jours sur une peau propre et sèche, en massage, en formant des 8.

  • 1 càs de gel d’Aloe Vera Bio
  • 2 càs de macérât huileux de pâquerettes/bellis.
  • 4 gouttes d’huiles essentielles au choix parmi Bois de Ho, Geranium Rosat (toujours se renseigner sur une HE avant utilisation, j’insiste).

– On désinfecte son matériel (flacon, cuillère, entonnoir…)
– A l’aide d’un entonnoir et d’une cuillère à soupe, on verse le gel et l’huile végétale
– Ensuite on verse directement dans le flacon l’huile essentielle
– Fermer le flacon et secouer avant chaque utilisation.

Vous pouvez également utiliser le macérât de pâquerettes seul en massant sur la poitrine (effet plus gras que le sérum).

BREF, comme vous le voyez, les avantages sont multiples à ne plus porter de soutiens-gorge serrants à armatures. Si vous n’osez pas franchir le cap du no bra, préférez suivre les étapes du point 3 en portant des brassières sous vos vêtements et en laissant votre poitrine libre chez vous.

Gardez tout de même en tête que chaque femme est différente, chaque poitrine est différente. Personnellement, les effets ont été très positifs sur moi, sachant qu’à la base, c’était impensable que je sorte sans soutien avec une forte poitrine ! Le tenter en hiver est facile car la poitrine est plus facilement cachée sous les pulls.

Edit MAJ : l’été étant passé, je peux enfin donner mon avis. Ca a été plus simple que je ne le pensais au final. J’ai sorti mes bralettes lorsque j’avais des tops un peu transparents, mais sinon, rien. Très peu de gène de mon côté, sûrement dû à l’habitude ! Sinon, n’oubliez pas, les pads existent pour cacher les tétons !

Dites moi qui pratique déjà le no bra ou presque 🙂 Avez-vous vu des avantages ? Ou au contraire, est-ce que l’expérience était négative ? Quelles sont vos astuces pour oser sortir les seins libres ?
Si non, serais-tu tentée ?
Passez une belle journée,
Joy

Commentaires

Clémentine
16 août 2020 à 21:58

Bonjour,

Je suis très tentée, surtout que depuis le confinement je ne porte plus que des brassières et que j’ai de plus en plus de mal avec les soutiens à armatures.

Mon problème c’est que j’ai les seins très lourds qui bougent beaucoup, même avec le soutien gorge. Bon les seins qui bloblotent je ne suis pas fan de l’esthétique mais je pourrais encore m’en accommoder. Après, parfois ça tire vers le bas, plutôt fort…

Mais le plus gros problème c’est que j’ai des tétons TRES sensibles. Je dors avec une brassière très souple pour ne pas être compressée mais qui me protège les tétons parce que frottement du tissu est très désagréable et ça les fait pointer tout le temps (et ça tire quand ça le fait de trop), parfois ils le font sans raison, du coup je n’ai vraiment envie d’ajouter le frottement du tissu en plus.

Du coup je me demandais : est que le maintien naturel des seins s’améliore au point que je pourrai peut être marcher sans avoir l’impression qu’ils vont s’arracher de ma cage thoracique et tomber au sol ?
Et si, éventuellement, les tétons s’habituent au frottements et se « désensibilisent » un peu ?
Sinon j’en resterai aux brassières, ce qui est déjà mieux que les armatures, voyons le bon côté des choses 🙂

Merci d’avoir lu ma tartine jusqu’au bout



    18 août 2020 à 22:49

    Bonjour Clémentine,

    Merci pour ton témoignage !

    Il faut garder en tête que chaque morphologie, chaque poitrine est différente et que je ne sais donc pas comment ton corps peut réagir. Le mieux c’est de tester et de voir par soi-même !
    Pour t’aider, n’hésites pas à porter des débardeur près du corps qui vont avoir une sorte de maintien de la poitrine. Pour les tétons, je te conseille éventuellement des caches tétons afin de protéger des frottements 🙂

    Et si tout ça ne te convient pas, les brassières c’est une excellente alternative aux soutiens à armatures !

    Belle continuation,
    Joy



Marine castel
6 août 2020 à 21:29

J’ai tout lu merci Joy.
Jai tenter aujourd’hui avec une robe ou ca se voit très peu j’avoue quon est a l’aise mais il fait chaud j’apréhende un peu l’hiver parce que « les missiles » comme dit mon mari …
Jai un collègue déjà qui a tendance à nous regarder un peu trop bas alors la sans soutif …
Je pense quil faut que j’écoute mon mari quand il me dit ça n’aura que des avantages pour toi. et si je vois mes tétons ça me choque mais si je regarde pas et juste que je vis ça ira surment. jai plus peur avec les tshirt pret du corp et blanc. Jessayerais peut-être les cache tétons mais bon pas sur d’être très a l’aise avec ça toute la journee. A voir.



    13 août 2020 à 10:03

    Hello Marine, merci pour ton témoignage !
    Si je peux te rassurer, il est bien plus simple de le pratiquer en hiver qu’en été ! Justement, l’épaisseur des pulls et différentes couches maintiennent et camouflent davantage la poitrine 🙂 D’ailleurs, les transitions se font plus facilement et souvent à cette période là. L’été, les couches sont moins nombreuses et les épaisseurs fines ! Donc pas de soucis, tout se passera bien 🙂 Belle journée, Joy



ashesandstars@hotmail.com
24 juin 2020 à 15:53

Pour un confort qui vaut le no bra et dans des situations où on peut etre genee quand même de l’assumer dehors (pudeur, impression d’etre trop provocante ou sexy, tétons PLUS manque de fermete ou visage un peu marqué, ces deux derniers points excluant d’emblee de bien présenter sans soutif), Sloggi a sorti des modeles sans aucune couture et absolument arfaits en coupe avec leur forme en V qui n’a rien à voir avec less brassieres à effet monosein, j’en ai deux, on ne sent rien et visuellement leffet est completement naturel 🙂 !



Millie
24 juin 2020 à 15:39

decouvert tardivement je me suis aperçue que se passer de ces fichus soutifs (qui en plus ne me correspondaient jamais impossible de trouver du AA avec un dos large et oui je suis gaulee comme un mec qui ne flotte pas ne scie pas ne colle pas dans lequel je ne me sente pas ridicule etait cent fois moeix à tout point de vue mais avec mon genre de physique j’aime autant que ce soit insoupçonnable donc je recours aux cache tétons. Sur une fille qui a la chance d’etre feminine avec une ossature fine et de jolis traits ça ne me choque pas par contre l’effet « nourrice » me gene un peu quand meme… et en aucun cas je ne trouve ça vulgaire en soi.
d’ou ma question d’ailleurs, suite à un souci de santé j’ai pris quelques kilos et me suis retrouvee avec deux sacs de gras sur le torse, qui n’ont rien à faire là (la glande n’est pas plus volumineuse c’est juste du gras tout mou), je trouve que ça ne me va vraiment pas, l’effet nourrice justement, ça na rien de sexy avec mon type androgyne (sans cette poitrine j’avais plutot un genre charlotte gainsbourg sans sourcils ni menton 😉 et ne correspond nullement à ma personnalite donc j’ai repris les brassieres de sport, mais rien à faire ça me donne comment dire, l’air… vieux.
quand je vais atteindre un age un peu plus delicat la question se pose. ce ne sera ni sexy ni vulgaire ni rien, juste un effet nourrice mémé. dans ce cas je ne vois pas comment assumer le truc.
Pas de chance d’avoir sauté le pas si tard j’approche de la quarantaine, je serais restee maigre ça ne changerait mais avec ce mou thoracique qui ballotte si je cours… :/ il y a là vraiment un truc que je n’arriverai pas à dépasser, poitrine opulente PLUS physique défraichi pour moi c’est trop.



    1 juillet 2020 à 09:15

    Bonjour Millie,
    Merci pour votre témoignage, je ressens votre désarroi !
    Il me semble, que là, c’est surtout la physionomie. Malheureusement, je ne pense pas que les brassières ou bandeaux puissent réellement vous aider étant donné que c’est surtout esthétique quand je vous lis. Avez-vous songé à voir un médecin ? En Belgique, par exemple, quand la poitrine est vraiment source de mal-être (psy) et/ou question de mal-être physique (maux de dos etc), l’opération est remboursée par la mutuelle, même si c’est une chirurgie esthétique ! Je ne vois que cette solution (auquel je compte également faire recours).
    Bon courage !!



Clara
15 juin 2020 à 08:56

Bonjour,
Je me permets de vous contacter au sujet justement de cette question de la poitrine, porter un soutien gorge ou non. Depuis un an je n’en porte plus, faisant un bonnet E à F, cela a été une révélation pour moi. Je sens ma poitrine plus ferme, qui supporte beaucoup plus les chocs. Je ne la vois pas remonter pour autant et parfois je m’inquiète tout de même de mon choix. Jusque la apres tout ce que javais lu, tout les témoignages que javais pu voir, je restais dans mon opinion sans le remettre en question. J’ai eu 18 ans récemment et ma mère m’a « engueuler » ce matin même au sujet de ce choix. Sur le fait que jai une trop grosse poitrine, que je vais me déchirer les tissus et que cela sera irréversible. Ma grand-mère s’en inquiète aussi. Et toute deux sont un peu de la vieille école.
Cela me trotte dans la tête, remettant en question mon choix, je m’inquiète sérieusement. J’ai toujours songé à m’acheter des brassières en dentelle toute légère qui m’aurait a peine soutenue, je ne l’ai jamais fait à cause des prix et par la rareté de les trouver dans ma taille. Actuellement je ne sais plus quoi faire mais je ne veux pas revenir aux soutiens gorge standard, je ne sais plus qu’est ce qui est le mieux pour mon corps. Pouvez vous éclairer ma lanterne ?



    1 juillet 2020 à 09:11

    Bonjour Clara,
    Merci pour votre témoignage ! Premièrement, n’oubliez pas que chaque poitrine est différente et que peut-être la forme de vos seins ne permet pas une poitrine plus haute ?
    Apprenez aussi à tenir tête aux personnes autour de vous. Surtout la vieille école (je sais de quoi je parle, j’y ai fait face aussi).
    Très sincèrement, quand on connait le lien étroit entre soutien-gorge et cancer du sein… perso, le choix est vite fait.
    En ce qui concerne les tissus déchirés, ça aurait déjà été le cas. Après un an, vos ligaments ont clairement appris à faire le taf ! Dans le doute, consultez un médecin ou ostéopathe.
    La marque Mina Storm fait des brassières de qualités pour les gros bonnets ! Sinon, en magasin de sport type Décathlon. Perso, j’aime beaucoup les brassières Lonsdale, les plus confortables en brassières de sport avec une jolie forme.
    N’oubliez pas que la personne qui peut le mieux vous conseiller, c’est vous 🙂 !
    Belle journée et courage!



Marguerite
10 juin 2020 à 13:30

Intéressant! J’ai bien envie de tenter mais j’hésite, je fais une taille G…



Wurch
1 juin 2020 à 10:17

Moi aussi j’aime beaucoup être sans SG. Mais le problème c’est la transpiration sous les seins lorsqu’on n’a pas de SG… je fais du 105E et c’est gênant d’avoir des auréoles sur mes T-Shirt. Donc en publique pour le moment (du moins en été) je continue les SG pour cette raison…



petit
12 mai 2020 à 01:08

Je vais avoir 60 ans. j’ai toujours détesté ce truc qui serre, qui empêche de respirer et qui fait mal. Je n’ai pas une grosse poitrine, (bonnet c), mon gynéco m’avait conseillé de ne pas en mettre. Je le mettais juste pour aller au boulot pour ne pas avoir de remarques. Il y a 20 ans, on m’a mise à la retraite forcée et j’en mets plus; Juste du bonheur.
Je vais avoir 60 ans et j’ai pas les seins en « gants de toilettes ». COmme ça fait plus de 20 ans que je n’en mets et encore si j’oublie pas pour faire mes courses ou pour les réunions de famille, le soutien gorge naturel est toujours là. Et je dois dire que si je dois en mettre un pour moi c’est un vrai carcan, ça m’étouffe. Donc tant pis si ça dérange quand on vient chez moi, mais c’est comme ça. Ce truc infâme qu’on nous impose pour « plaire », on devrait aussi l’obliger à certains messieurs. Franchement, je n’ai jamais compris pourquoi on nous impose ça.



    12 mai 2020 à 09:01

    Un immense merci pour votre témoignage Madame !! Voilà qui peut rassurer plus d’une pour l’avenir de leur poitrine. Bravo à vous de l’assumer pour votre confort/santé avant tout



Chloé Theodorakis
12 avril 2020 à 23:37

Hello aurais-tu des marques de brassières à conseiller pour les grosses poitrines ? Merci !



Emma
21 décembre 2019 à 19:20

Hello !
Je fais le même bonnet que toi et je suis enfin prête à sauter le pas et commencer à tout arrêter, petit a petit évidement mais dans le but de ne plus du tout en porter !
Est ce que tu pourrais me conseiller des marques et/ou modèles de brassières qui maintenaient assez au début pour te sentir bien et ne pas avoir trop mal ? C’est mon plus gros problème pour commencer, trouver les bonnes brassières !
Merci beaucoup pour ton témoignage qui me rassure beaucoup sur le fait que je peux le faire, j’avais grandement peur que ma taille de poitrine m’empêche d’arrêter totalement !



    21 janvier 2020 à 12:50

    Hello Emma, merci pour ton témoignage, je ne peux que t’encourager à continuer ! Perso, je me dirige vers ceux des magasins de sport dans un premier temps, c’est ce qu’il y a de meilleure qualité. Après, je conçois que ce n’est pas ce qu’il y a de plus glam haha ! Je suis fan de ceux de la marque Lonsdale, ils ont un joli décolleté V, pratique et discret sous les vêtements 🙂



Fantinato
1 mai 2019 à 08:29

Merci beaucoup pour ton article !

Avec mon 90F qui j’ai l’impression commence à tendre vers le G….disons que je ne me vois pas complètement sans SG. Mais je ne mets presque plus que des brassières que je couds moi-même. Bah oui parce que les brassières en PAP sont juste impossibles, je suis étroite mais avec une grosse proitrine… Ça aurait été impossible pour moi sinon.

Mais c’est vrai que c’est tellement plus agréable sans armatures ! On ne se sent pas serrée en brassière.



mel
19 avril 2019 à 17:55

Bonjour. où est-ce que vous trouvez des débardeurs justaucorps avec suffisamment de tenue ?
merci !



20 juin 2018 à 13:33

Hello Joy,
Je découvre ton blog, et je l’adore.

Et dans le group no bra je viens aussi. Depuis quelques années j’en porte de moins en moins, seulement en été au travail (seulement des hommes ici :D) quand j’ai des blouses transparents. J’ai pas acheté un s. depuis quelques années parce que seulement j;ai moins besoin et moins utilisation.



    15 août 2018 à 18:28

    Coucou Claudia, merci beaucoup !! Ça fait plaisir de lire ton expérience sur le no bra 🙂 comme toi, c’est brassière quand j’ai des tops trop transparents héhé ! Bisous



Manon
2 juin 2018 à 14:11

Hello Joy!
Je découvre ton blog, j’aime beaucoup 🙂
J’ai une petite question: où achete-tu tes brassieres? (Je suis belge 😉 )

Gros bisous et belle journée à toi



    7 juin 2018 à 20:53

    Coucou Manon, merci beaucoup c’est gentil !! Alors, les miennes viennent de magasins de sport (type Décathlon, Sport Direct). J’ai trouvé de chouettes modèles assez fins, légers et pas serrants 🙂 Sinon, tu en trouves des très féminins chez Etam, Hunkenmoller, Women’s Secret… 🙂 Bisous et merci !



30 mai 2018 à 05:53

Des études médicales sur le soutien gorge… (Site en construction mais des pages déjà opérationnelles)
http://www.soutiengorge.info



Aurélia
28 mai 2018 à 08:45

Hello !
Que j’aime lire de tels articles !! 🙂

Personnellement, j’ai enfin cessé de porter des soutiens-gorges de manière quotidienne il y a un peu plus de deux mois. Le weekend je n’en portais jamais et puis à force de lire des articles à ce sujet, je me suis dit qu’il était temps. J’ai vraiment eu cette sensation de liberté, de me sentir mieux dans ma peau, et de respirer. J’ai pourtant simplement écouté et décidé de respecter mon corps. J’ai aussi cette impression d’assumer mon corps et cette mini poitrine (90A) qui a subit tellement de moqueries par le passé.

Selon les hauts que je porte au travail, je remets mon soutien-gorge triangle, mais c’est difficile à supporter quand même ! J’ai l’impression d’être oppressée et d’avoir du mal à respirer.
Je n’ai pas forcément envie de le porter avec les beaux jours, mais encore une fois au travail, j’appréhende un peu, je voudrais pouvoir être totalement libre 🙂
Si vous avez des conseils pour pouvoir rester nobra même en été au bureau, je suis preneuse ! J’essaye de mettre des hauts avec des poches au niveau des seins par exemple, ou avec des motifs. Mais j’ai encore pas mal de chemisiers fluides qui laissent bien apparaître les tétons.

Belle journée à toutes ! 🙂



    7 juin 2018 à 20:51

    Hello ! Merci beaucoup pour ce témoignage qui me ressemble beaucoup !!! Alors, j’avoue qu’en cette période d’été j’ai ressorti aussi mes brassières mais certains hauts me permettent de faire le no bra, même au boulot ! Comme tu dis, des hauts à poches/motifs/volants ! Sinon, à tester les patchs ! Il existe différents modèles dans les magasins de lingerie 🙂
    Belle journée et merci !!



Angélique
24 avril 2018 à 11:46

Helloooo <3 ! Je ne comprend pas pourquoi je n’avais pas encore été voir tes articles (j’ai toujours un train de retard il faut dire) mais j’adore et du coup je vais suivre plus attentivement à l’avenir ! 😀
Tu me tentes avec tes no-bra ! Moi qui kiffe tellement de l´enlever fin de journée, je vais tester petit à petit selon tes conseils 😉
Libérez les otages !!!



Morgane
31 mars 2018 à 17:45

Bonjour, article très intéressant, dès que je rentre chez moi je me débarrasse du soutien-gorge on est tellement mieux sans mais malheureusement j’aurais du mal à sauter le pas hors de chez moi avec ma forte poitrine (105E) mes seins tombent et je ne trouve pas ça joli…Je devrais peut-être quand même tenter mais les brassière sans armatures pour poitrine forte c’est dur à trouver.



    7 juin 2018 à 20:49

    Hello Morgane,

    Les brassières sans armatures sont assez à la mode pour le moment. Certaines marques de sport en font de très jolies ! A voir peut être dans des magasins type Décathlon ? Merci pour ton témoignage !



31 mars 2018 à 14:36

Coucou
J’adore ton article ! Moi aussi j’en avait écris un à ce sujet : https://ideessoaddict.blogspot.com/2016/01/le-soutien-gorge-ami-ou-ennemi.html
et il est difficile d’adopter le non port. Mais je connais les effets néfastes comme tu l’expliques si bien et j’aimerai bien que le monde change aussi face à cela.
Bref, un peu trop ambitieuse que je suis.
Haha.
Pour ma part, j’avais arrêté petit à petit mais après ma grossesse, j’ai eu la montée de lait (horrible !!! les seins pèsent une tonne et pour moi être sans soutien gorge fut horrible pour mon dos, je devais porter mes seins avec mes mains, au lever du matin pour ne pas avoir trop mal.) Il faut dire que des seins remplis de lait c’est beaucoup plus lourd que des seins normaux même corpulents.
Ensuite lorsque j’ai arrêté l’allaitement, mes seins sont devenus tout mous, tout flasques, très moches. Et ce fut très dur à accepter. Encore maintenant et du coup pour les tonifier (enfin j’essaie) je les masse 3 min par jour avec de l’huile d’olive avant la douche et ensuite je les hydrate avec de l’huile de soin Eucerin à la vitamine E.
A suivre ma foi.
A la maison, j’évite au max le port du soutien.
Bisous
Sophie



    7 juin 2018 à 20:47

    Hello,
    Voilà que je prend enfin le temps de répondre ! Merci pour ton témoignage ! En effet, il faut avant tout écouter son corps et dans le cas d’une grossesse, allaitement, je comprend totalement qu’on ressente le besoin du confort d’un soutien 🙂 J’espère que tu pourras retrouver une certaine fermeté ! Belle soirée, Joy



Micheline
5 février 2018 à 19:39

Bonsoir , j’ai commencé à ne plus porter de soutiens-gorges chez à cause d’un urticaire chronique géant ; cela me faisait moins mal
je ne porte plus de s.g depuis quelques temps , même pour faire les courses , sous le manteau cela ne se voit pas
j’en met quand je sors ou reçois du monde
mais , c’est vrai , quelle liberté sans
je fais un bonnet E et un peu le poitrine basse , mais cela ne me gêne pas , ni mon mari
merci de votre conseil , j’en porterais de moins en moins
amitiés , Micheline
p.s : en plus , je fais toujours de l’urticaire et le port du s.g n’arrange rien



    6 février 2018 à 18:42

    Bonjour Micheline,
    Merci beaucoup pour votre témoignage ! En effet, si vous vous sentez à l’aise avec votre poitrine libre, n’étouffez pas votre peau avec un sg serrant. Ca ne peut que faire du bien !
    Belle soirée !



4 février 2018 à 16:14

Olaaaa Joy 🙂

C’est vraiment un sujet sur lequel je me penche de plus en plus et ton article arrive au bon moment !
Durant mon blocus et mes examens, j’ai passé beaucoup de temps sans soutient gorges et au fur et à mesure des jours, je me suis bien rendues compte que ma poitrine était de mieux en mieux ! Maintenant, difficile pour moi d’assumer en cours ou au travail de ne pas en porter … En tous cas, je compte tenter l’application de ton sérum durant la nuit, je me dis que c’est toujours ça de prit ahaha !

Merci beaucoup pour ton article et tes astuces 🙂
Bisous et un bon dimanche !



    6 février 2018 à 18:41

    Hey jolie Gio <3 Super, ravie que mon article ai pu t'aider un minimum ! Hésite pas à tester quand même un jour où tu portes plusieurs couches ou un pull assez loose ! Tu verras la sensation de liberté que c'est au boulot/cours héhé !
    Merci à toi pour ton passage ici !
    Belle soirée ma belle 🙂



      8 février 2018 à 22:20

      Promis j’essayerai mais faut pas que ça tombe un jour où je dois courir après mon bus ahahah!

      Avec plaisir et je lis souvent tes articles mais j’ai le vilain défaut de rarement commenter … Sorryyy !

      Bisous bisous 🙂



4 février 2018 à 12:17

Coucou ! Je trouve tes articles de plus en plus poussés et de plus en plus intéressant, surtout avec la recette du sérum à la fin 🙂 Bravo !

ET FREEE BOOBS ! :p

XOXO LOVE
Anthony & Noémie, On parle mariage, aventures culturelles et gourmandes sur notrecarnetdaventures.com

Ps : il y a vraiment des gens qui dorment en soutifs ??? O:



3 février 2018 à 21:26

Ca fait plusieurs mois que je ne supportait plus non plus les soutiens gorge, dés que je rentrais du taf la première chose que je faisais était de le retiré. Et puis il y a peu j’ai un abcès qui c’est formé justement au niveau de l’armature sous la poitrine et là impossible de porter quoi que ce soit, j’ai du subir deux ponction, bref depuis je n’en porte plus et je me sens bien, j’avais aussi l’habitude d’avoir des douleur au niveau des ligaments sur le haut de la poitrine et depuis plus rien. J’avais lu que le soutiens gorge n’était pas bon pour les seins mais la je confirme.



Lambert
3 février 2018 à 14:37

Coucou Joy
Ravie de lire ton article
Cela fait plus d un an que je ne porte plus du tout de soutien gorge (sauf rare exception …robe ou chemisier )
Quelle délivrance !
Il y a qq années, je ne le faisais qu’à la maison
Et puis j ai franchi le cap au boulot aussi (je suis instit en maternelle)…je vois les parents tous les matins ds ma classe (sans manteau ni veste donc )
J ai un débardeur + un tee shirt (je fais un bonnet C) ; quelquefois ça pointe…et alors ?
Quel bonheur de liberté , pour rien au monde je ne reviendrais en arrière !



    6 février 2018 à 18:37

    Hello ! Ravie de te lire et merci beaucoup pour ton retour d’expérience ! En effet, ça pointe et alors ? Ca ne choque pas chez les hommes, pourquoi chez nous ça devrait ? 🙂
    Belle soirée et à bientôt !



2 février 2018 à 12:15

Hello Joy!
Super article, je comprends qu’il aie eu du succès auprès de tes lectrices 😉

Je n’ai pas porté de soutien gorge pendant 6 mois je pense, l’hiver passé.
Malheureusement, avec l’été, j’ai recommencé à en porter.

En fait, j’ai un très petit bonnet (sans étaler ma vie ahah), du A carrément.
Donc je peux aisément me le permettre sans soucis, même pour aller au sport ou faire du trampoline 😀 ahah!

J’avais fait un gros tri dans mes sous-vêtements, et acheté quelques jolies brassières pour tout de même en avoir à porter avec certains vêtements.

Malheureusement, avec l’été ça a été la déconfiture: tous mes vêtements ayant été essayés et achetés avec des soutiens gorges parfois très rembourrés (sais pas si vous avez remarqué mais c’est très dur de trouver des soutifs non rembourrés en A – genre on est forcément complexées – du coup on fait avec…).
Donc passer de soutifs bien rembourrés à… rien, ça changeait complètement le rendu de certains de mes vêtements! J’étais tellement déçue… Mes débardeurs baillaient, mes robes étaient trop grandes et le haut flottait totalement.
Donc voilà, je suis retournée aux soutiens parce que j’étais déçue de ne plus pouvoir porter les jolis vêtements que j’avais mais quand je peux (hiver ou vêtements amples par exemple), je n’en porte pas.
J’ai pas de conseil à donner évidemment parce que je ne fais rien de spécial, vu ma taille de bonnet ^^’



    6 février 2018 à 18:35

    Hello Céline, merci beaucoup biche !
    En effet, j’imagine bien la déception et l’envie de remettre ses SG du coup ! Pour mes prochains shopping, j’essaierais les vêtements sans rien pour éviter les possibles déceptions !



katy
2 février 2018 à 09:09

Je ne met plus de soutien-gorge depuis de nombreuses années, mais c’est plus facile car je n’ai pas une poitrine imposante (B/C). J’ai toujours eu du mal à supporter les armatures, et à force, même les soutifs sans armatures me gênaient (même si j’en porte encore quelques fois dans l’année, selon la tenue). Finalement, ça ne dérange personne (je reçois du public chaque jour dans mon métier), et mon copain s’en fiche totalement. Et surtout, qu’est ce que c’est pratique ! J’ai beaucoup moins de kistes et d’inconforts dans les seins au moment des règles depuis que j’ai arrêté de les compresser.



    6 février 2018 à 18:32

    Coucou Katy ! Haaa super, c’est top ça ! Idem, je travaille en vente et suis sans cesse en contact avec les clients, ça ne me pose pas de problèmes et je n’ai même pas eu une fois un regard « déplacé » vers ma poitrine car je suis certaine qu’ils ne remarquent pas non plus ! Merci pour ton commentaire, à bientôt !



Régine
2 février 2018 à 08:47

Hello! Super contente que tu aies essayé! Je n’en porte plus depuis environ 1 an, comme tu l’as dit on se sent plus libre et surtout plus de bretelle qui tombe sur l’épaule 🙁 Ayant un bonnet A, ca ne m’a pas fait peur mais j’en ai parlé avec des amies a forte poitrine et direct elles m’ont dit que pour elles ce serait impossible. Donc je suis contente, je pourrais leur parler de ton expérience et leur montrer ton article!
Merci d’avoir partagé ton expérience! Bonne continuation!



    6 février 2018 à 18:31

    Hey Régine, ravie de te revoir par ici !! Oui, n’hésites pas à leurs partager mon expérience si ça peut les aider à passer le cap !
    Merci à toi pour ton commentaire, gros bisous !



Chouk
2 février 2018 à 00:24

Je me plaignais de mes seins qui tombent à mon copain. À Noël, il m’a défiée d’arrêter totalement de porter des soutiens-gorge. Depuis ça, j’ai acheté et porté 2 fois un triangle, sinon plus rien. La libération des boobi ! J’adore. En effet plus facile en hiver dans un pays froid car les tétons poitus se cachent mieux sous une écharpe. Merci pour l’idée du collier ! Je n’ai jamais essayé les cache-tétons, mais ça risque d’être bien utile cet été, car je suis du genre à pointer 24/24 sous la neige comme au soleil. D’ailleurs vous avez des bons plans pour en trouver qui tiennent la journée / soirée et n’irritent pas la peau ?



    6 février 2018 à 18:30

    Coucou Chouck ! Merci pour ton retour d’expérience !
    N’ayant pas encore tenté le free boobs en été, je n’ai pas encore eu l’occasion de tester des cache-tétons de qualité ! Si j’en trouve et teste, je n’hésiterai pas à partager le plan !
    Belle soirée et merci !



1 février 2018 à 16:52

Hello ma jolie! Super intéressant ton article. Et oui, c’est vraiment un carcan qu’on nous impose alors qu’encore une fois on n’en a pas réellement besoin. Moi je pratique la No Bra de temps en temps comme je t’avais dit. Mon chéri a un peu de mal à ce que je ne mette pas de soutien-gorge en public, il a peur que des hommes s’en aperçoivent! lol
Des bisous ma belle 🙂



    1 février 2018 à 20:27

    Hello ma belle ! En effet, mon chéri aussi a été sceptique au début mais même lui a oublié que je n’en porte plus 😀 Comme quoi, c’est vraiment dans la tête ! Mais c’est déjà top que tu le pratiques de temps en temps 🙂
    Gros bisous et merci !



1 février 2018 à 11:54

Hello,
J’ai toujours pratiqué le no bra chez moi, c’est tellement pas confortable de porter un soutien gorge pour se détendre ! Il m’arrive aussi de sortir sans, quand c’est pour aller faire une course ou souvent en été avec certains tops. Je ne suis pas du tout gênée par les tétons qui pointent ou encore le regard des gens, je m’en moque ! Mais je n’ai pas encore sauté le pas pour le no bra définitif, je trouve parfois que c’est douloureux de sentir sa poitrine gigoter, surtout quand on court partout (ou après les transports ahah). Sinon, quand je veux être à l’aise mais avoir un soutien, je mets une brassières sans armatures. Uniqlo a sorti une gamme de soutiens gorges sans armatures d’ailleurs, à voir ce que ça vaut !

Bonne journée 🙂



    1 février 2018 à 20:26

    Hello ! Merci beaucoup pour ton témoignage !! Les débardeurs justes au corps m’ont permis d’éviter que ma poitrine gigote dans tous les sens quand je marche ou quoi ! Mais c’est clair qu’avec certains hauts, pas simple de ne rien porter, donc oui, vaut mieux privilégier les brassières 🙂 Je vais aller me renseigner sur cette gamme Uniqlo, merci 🙂



1 février 2018 à 11:27

J’ai l’impression que je n’arriverais jamais à l’enlever de ma routine… Peut être un jour, mais pour l’instant je ne suis pas prête :). Mais niveau confort je me sens de plus en plus serrée… je vais sûrement tester un de ces jours ! ^^



    1 février 2018 à 20:24

    Ne surtout pas se forcer si on ne s’en sent pas capable ! Essaie progressivement avec des brassières légères. Ca pourrait t’aider « psychologiquement » de savoir que tu as toujours quelque chose 🙂



SophieT.
31 janvier 2018 à 23:29

Personnellement je n’ai pas beaucoup de poitrine, au tout début je portais des soutiens gorge « pour faire plus gros » mais depuis l’été dernier grâce a une amie qui est adepte du free boobs (ce que je n’avais jamais remarqué preuve que c’est dans la tête et que ça ne se voit pas spécialement) j’ai totalement banni les soutiens classiques et je suis passée aux brassières en dentelle ou coton et ça a été la délivrance! Je n’ai pas encore passé le cap du no bra parce que je suis adepte des hauts moulants et un sein qui part sur le côté ou qui rebique vers le haut c’est pas le plus esthétique pour le boulot haha mais j’essaie de m’y mettre et d’y penser tout doucement. Merci pour ton article en tout cas! 🙂



    1 février 2018 à 20:23

    Hey Sophie ! En effet, c’est la délivrance ! C’est vrai qu’avec certains hauts, vaut mieux porter un triangle ou quoi, mais étant donné que je ne porte que des pull larges, ça aide à camoufler ! J’espère qu’il t’aidera à passer le cap ! Bisous et merci à toi pour ton passage ici 🙂



31 janvier 2018 à 16:17

Je ne porte que des brassière légère depuis que j’ai commencé le sport car effectivement je ne supporte plus les soutiens gorge (ça fait plus de 3 ans) par contre je ne me vois pas ne plusais rien porter du tout, jai peur que mes soins bougent dans tout les sens quand je marche . Super article Merci ! Bonne journée



    1 février 2018 à 20:21

    Hello ! Merci pour ton témoignage ! C’est déjà top que tu ne portes que des brassières ! Pour éviter que mes seins bougent quand je marche, les débardeurs justes au corps sont top ! Ils maintiennent vraiment ma poitrine sans qu’elle ne bouge !



31 janvier 2018 à 15:36

Hello Joy, super ton article.
Faisant le même bonnet que toi, je porte toujours des SG mais je porte trèèèès souvent des SG sans armatures, des brassières, des triangles etc .
En été je mets certains tops sans SG, je n’ai jamais pensé au regard des autres, juste à mon confort.
Du coup tu me donnes envie de re-laisser ces vilaines armatures pour de bon !!



31 janvier 2018 à 13:50

Ahah, c’est marrant, parce que depuis 1 mois, j’en porte de moins en moins, chez moi, et parfois dehors. Effectivement, c’est trop inconfortable, et oui ça coute un bras.

Je regarde pour les bralettes, ça peut être une alternative, et j’ai trop peu de brassiere, je vais combler ça 😮

Après il est vrai que je suis assez plate et que je mettais des push up donc … il est possible que je continue à en mettre à l’occasion, pour avoir plus de poitrine, ou pour lui donner une meilleure forme en tout cas. Tout le monde n’a pas la chance de faire un vrai bonnet 🙁

Pauline.



31 janvier 2018 à 12:56

Hello,
Je porte de plus en plus de triangle, et je vois déjà la différence. A chaque fois que je remets des armatures je me sens « etouffée » je pense tester ta méthode du « au fur et à mesure » mais je crois que je n’arriverai pas à venir au travail sans.
Belle journée à toi.
Delphine



    31 janvier 2018 à 15:15

    Coucou Delphine ! En effet, après s’être habituée à la légèreté des brassières, dur de porter un soutien par la suite ! C’est déjà super de faire comme tu fais, le tout, c’est de se sentir à l’aise et de ne pas se forcer si on ne se sent pas capable à certains moments de la journée ! Merci pour ton commentaire, belle journée !
    Joy



Lucile
31 janvier 2018 à 12:15

Tu m’as tenter la et pourtant tu sais à quel point suis accro à mes soutifs !! Chouette article ma Joie!



Hanane
30 janvier 2018 à 20:52

Top ton article ma poule !! J’essaye aussi, en tout cas le plus possible, de ne plus mettre de soutiens-gorge… c’est fou la différence !



30 janvier 2018 à 20:35

Je fais déjà l’expérience du no bra à la maison (delivraaaaance) et en mode weekend (en rentrant du sport ou pour faire des courses) et j’adore ca ! J’achète de plus en plus de brassières aussi, mais je n’ai pas encore osé franchir le pas définitivement.
Ton expérience est inspirante… si un gros bonnet se sent bien sans soutif, alors avec mon B tout devrait bien se passer :p
Xoxo



    31 janvier 2018 à 15:11

    Hello Hélène ! C’est déjà un très bon début de s’en libérer un max quand possibilité ! Le tout, c’est de se sentir à l’aise pour le faire, faut pas se forcer et oser si on se sent prête ! Merci pour ton commentaire, et perso, je jalouse ton bonnet B héhé !
    Bisous !



Répondre à Marine castel Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :